“Acheteurs, bougez les lignes !”, la Masterclass de Sylvie Noel

Elle est en charge des achats du groupe COVEA et a entièrement digitalisée son organisation et ce depuis près de 8 ans ! Elle s’occupe également de la dynamique association de directeurs et responsables achats, l’ADRA. J’ai souhaité m’entretenir avec une des dirigeantes qui compte dans le paysage achats en France. Retrouvez cette Masterclass (Podcast et article) où elle nous partage ses convictions, ses inspirations et son amour du métier achats. Comme elle aime à le répéter, « Bougeons les lignes » avec Sylvie Noel !

Le groupe COVEA et la part des achats

Sylvie Noel (son profil LinkedIn) est directrice des achats du groupe COVEA composée des enseignes MAAF, GMF et de MMA. Covea pèse aujourd’hui près de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Les achats représentent 2 milliards d’euros répartis pour moitié sur les achats indirects et l’autre moitié sur les achats directs, où elle intervient également.

le groupe COVEA composé de MAAF, GMF et MMA

Une organisation achats centralisée et digitalisée

Sylvie a mis en place une organisation achats centralisée ; l’équipe de 46 personnes est basée sur les 5 sites du groupe. Les activités sont centrées sur les achats ; les approvisionnements sont gérés par une équipe qui ne dépend pas de la direction achats.

Depuis 2012, la direction achats a mis en place une solution digitale (www.ivalua.com) et a acquis une grande expérience sur la totalité du processus, tant en interne qu’avec les fournisseurs.

Ecouter le Podcast de cette Masterclass !

Ses challenges et objectifs

Ses principaux challenges et objectifs sont de développer encore la valeur et d’être capable de disposer d’une vision complète de ses fournisseurs. Elle met en œuvre notamment ces temps-ci de nouvelles approches de sourcing. Concernant la gestion de son équipe, elle recrute tous les ans 3 alternants avec qui elle travaille sur leur qualité comportementale (Softskills). Chacun d’entre eux est « piloté » par un membre de l’équipe. Elle est convenue que c’est ici que se joue la différence entre les acheteurs ; et les bons disposent de ces qualités comportementales (écoute, remise en cause, conviction, …).

Elle est fière d’avoir conduit et réussit la digitalisation complète de la direction achats et ce dès 2012. Mais tout cela n’aurait pas été possible sans son équipe dont elle reconnait la grande importance.

La technologie va maintenant permettre aux achats d’apporter une valeur supplémentaire, sous réserve qu’elle soit bien exploitée.

Sylvie Noel

Ses convictions et ses inspirations

« Une directrice achats doit beaucoup se remettre en questions », confie-t-elle. Elle va puiser son inspiration notamment à l’international, aux USA et dans les pays scandinaves. Elle est plus à l’aise avec une certaine vision plus disruptive que notre modèle, où nous avons quelquefois des positions plus « ancrées ».

« Il faut bouger les lignes ! » ; c’est son credo et sa vision du métier. « Nous devons rester ouverts et se remettre individuellement puis collectivement en questions ». C’est donc le conseil qu’elle partage avec les jeunes acheteurs (et les autres) : « Soyez ouverts, soyez curieux et faites bouger les lignes !»

Sa lecture du moment

« L’ombre du vent » de Carlos Ruiz Zafón ; elle aime particulièrement qui ce livre revisite le panorama de Barcelone de 1945, avec sa vie, sa culture et son formidable patchwork.

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon

Quelques mots sur l’ADRA

Sylvie Noel est également présidente de l’ADRA (www.adra-association.com), association de directeurs et responsables achats qui compte 230 membres. Chaque membre est parrainé et chaque mois, un événement est organisé. L’accent est mis sur le métier : les rencontres de l’ADRA, ADRA UP, … L’ADRA a également développé sa plateforme de connaissances disponible à tous les membres.

Elle déplore le manque de synergies et d’échanges avec les autres associations achats, et notamment le CNA (www.cna-asso.fr) ; « c’est dommage car nous pourrions aller plus loin ensemble ». Elle termine en déclarant « L’ADRA est une vraie communauté, avec son ADN ».

Elle a quelques contacts à l’international pour « exporter » ce modèle d’association.

Vous connaissez d’autres associations ou clubs d’acheteurs ? Laissez-moi un message en commentaires de cet article ou écrivez-moi !

Adra, association d'acheteurs

En conclusion, elle souhaite préciser à quel point les achats sont un beau métier ; « soyons acteurs de ce changement ».

Entretien réalisé en avril 2020 entre Paris et Lyon.

Pour aller plus loin

D’autres Masterclass

Acheteurs, ne vous laissez pas faire !

Les principales qualités d’un acheteur

Et sur YouTube

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *